Conférence

Yoga Traditions in Premodern Indonesia

de Andrea Acri
13 juillet 2017 | 17h30
Auditorium IFI Thamrin

Jalan M.H. Thamrin No.20

GRATUIT (avec réservations)

RSVP : reservation@ifi-id.com

Le yoga est devenu un phénomène de masse de notre temps mondialisé, et il a beaucoup d’adeptes partout en Indonésie. Pourtant, ses racines culturelles et historiques indiennes ne sont pas bien connues par le public en dehors des cercles savants. D'autant plus qu'en Indonésie, peu parmi les praticiens et le grand public connaissent l'existence d'une tradition sanskritique de yoga à Java, Bali et Sumatra remontant à la période préislamique (c'est-à-dire avant les 15 -16 e siècles).

 

La conférence de Andrea Acri donnera un aperçu des anciens textes en vieux javanais et sanskrit qui décrivent différentes traditions du yoga, dont le Pātañjala yoga (ou « yoga classique », « yoga des huit membres », aṣṭāṅgayoga) et le yoga tantrique shivaïte (ou « yoga des six membres », ṣaḍaṅgayoga). Il montrera également comment ces textes anciens – combinés avec de nouveaux livres sur le yoga par des intellectuels hindous de l'Inde – ont été à la base des discours sur le yoga trouvés dans des pamphlets sur l'hindouisme balinais publié à Bali à partir des années 1950. Ceux-ci reflètent la « canonisation » du Pātañjala yoga promue par les réformateurs néo-hindous en Inde.

 

Le conférencier

Andrea Acri a été formé à l'Université de Leyde et à l'Université de Rome 'La Sapienza'. Il est maître de conférences en études tantriques à l'École Pratique des Hautes Études à Paris. Avant d’être élu à l’EPHE, il a été maître de conférences invité à l'Université de Nalanda (Inde) en 2016. Depuis 2013 il est également chercheur invité au Nalanda-Sriwijaya Centre de l’ISEAS-Yusof Ishak Institute (Singapour). Il a été plusieurs années en Indonésie et en Inde pour ses recherches et a obtenu des bourses de recherche postdoctorale aux Pays-Bas, en Australie, au Royaume-Uni et à Singapour. Il a reçu des subventions et des prix par la British Library, l’Australian Research Council, et l’America Academy of Religion. Ses intérêts principaux en matière de recherche et d'enseignement incluent les traditions tantriques shivaïtes et bouddhistes, l'hindouisme et la philosophie indienne, les traditions du yoga, la philologie sanscrite et le vieux javanais, ainsi que l'histoire religieuse et intellectuelle comparative de l'Asie du Sud et du Sud-Est de la période prémoderne à la période contemporaine.